Installez le plugin Flash pour voir l'animation Cliquez ici pour le télécharger

Accéder à mon compte
    Accueil
    Actualités
    Santé au travail
    Risques professionnels
    Liens utiles
    Qui sommes-nous ?
    Adhérer
    Les 14 centres Efficience
    Espace carrières
Plan du site Recherche avancée
Nos prestations
Visites médicales, pénibilité
Médecin, infirmière du travail...
En savoir +
Les risques professionnels
Risques chimiques
Risques physiques
TMS, prévention
et évaluation,
Document Unique
En savoir +
Les fiches pratiques

Formation des salariés
Trousse de secours
Salariés intérimaires
Document unique
En savoir +
Canicule et fortes chaleurs
Les employeurs sont tenus, en application de l’article L.230-2 du code du travail de prendre les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé des travailleurs de leurs établissements, en y intégrant les conditions de température.

Les employeurs doivent également mettre à la disposition des salariés de l’eau potable fraîche pour la boisson (article R.232-3).

Dans les locaux fermés où le personnel est appelé à séjourner, l’air doit être renouvelé de façon à éviter les élévations exagérées de température, les odeurs désagréables et les condensations (article R.232-5).
Dans les locaux à pollution non spécifique, c’est à dire ne faisant pas l’objet d’une réglementation spécifique, l’aération doit avoir lieu soit par ventilation mécanique, soit par ventilation naturelle permanente.

Depuis le 1er janvier 1993, les constructions nouvelles devant abriter des locaux affectés au travail, doivent permettre d’adapter la température à l’organisme humain pendant le travail, compte tenu des méthodes de travail et des contraintes physiques qui sont supportées par les travailleurs ( R. 235-2-9).
Mise à jour : 20 juillet 2013