Pass sanitaire : qu'est-ce que c'est et quand doit-on le présenter ?

A partir de quand et pourquoi a-t-on besoin du pass sanitaire ?

Le 21 juillet 2021, le « pass sanitaire » sera étendu à tous les lieux de loisirs et de culture rassemblant plus de 50 personnes.

Début août 2021, le « pass sanitaire » sera étendu aux cafés, restaurants, centres commerciaux, hôpitaux, maisons de retraite, établissements médico-sociaux, ainsi qu’aux voyages en avions, trains et cars pour les trajets de longue distance.

Pour tenir compte de la situation spécifique de certaines catégories de personnes, l’obligation du « pass sanitaire » est repoussée au 30 août pour :

  • les jeunes de 12 à 17 ans. La raison en est que la vaccination n’ayant été ouverte, pour cette catégorie d’âge, qu’au mois de juin, des millions de jeunes auraient été contraints d’effectuer des tests à répétition pour toutes leurs activités estivales, à partir du 21 juillet. Cet aménagement permettra, d’ici au 30 août, aux 12-17 ans d’être vaccinés.

  • les salariés des lieux et établissements recevant du public. La raison en est que pour ces salariés, n’ayant pas encore reçu deux doses de vaccin devraient se faire tester presque chaque jour pour aller travailler. Précision : leur 1e injection devra être réalisée au plus tard le 1er août. Attention, le « pass sanitaire » reste exigible pour les clients qui fréquenteront ces lieux aux dates des 21 juillet et 1er août 2021.

Qu’est ce que le pass sanitaire ?

C’est la présentation, numérique (via l’application TousAntiCovid) ou papier d’une preuve sanitaire.

Les preuves sanitaires sont :

La vaccination, à la condition que les personnes disposent d’un schéma vaccinal complet et du délai nécessaire post injection finale, soit :

  • 2 semaines après la 2e injection pour les vaccins à double injection (Pfizer, Moderna, AstraZeneca)

  • 4 semaines après l’injection pour les vaccins avec une seule injection (Johnson & Johnson de Janssen)

  • 2 semaines après l’injection pour les vaccins chez les personnes ayant eu un antécédent de Covid (1 seule injection)

A savoir : n’importe quel professionnel de santé pourra retrouver une attestation de vaccination et l’imprimer si une personne le demande.

Une fois votre certificat de vaccination en main, il suffit de scanner le QR Code de droite pour l’importer et le stocker en local, dans votre téléphone, avec TousAntiCovid Carnet.

 

La preuve d’un test négatif de moins de 48h

Tous les tests RT-PCR et antigéniques génèrent une preuve dès la saisie du résultat par le professionnel de santé dans SI-DEP, qui peut être imprimée en direct et qui est également mise à disposition du patient via un mail et un SMS pour aller la récupérer sur le portail SI-DEP. Cette preuve peut être importer sur TousAntiCovid par la personne

Les délais en vigueur pour la validité des tests (48h ou 72h selon les cas) sont stricts au moment de l’entrée sur le site de l’évènement ou de l’embarquement (pas de flexibilité à 2 ou 3 jours). 

 

Le résultat d’un test RT-PCR ou antigénique positif attestant du rétablissement de la Covid-19, datant d’au moins 11 jours et de moins de 6 mois

Les tests positifs (RT-PCR ou antigéniques) de plus de 11 jours et moins de 6 mois permettent d’indiquer un risque limité de réinfection à la Covid-19.

Le processus pour récupérer sa preuve de test positif est le même que pour les tests négatifs via SI-DEP (voir ci-dessus).

 

Source : https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus/pass-sanitaire

Partager sur :

Actualisation du protocole national

La mise à jour du protocole sanitaire santé sécurité en entreprise est sortie  le 30 juin.

Les principales actualisations du protocole sanitaire en entreprise portent sur les points suivants :

– Fin des jauges dans la restauration collective

– Favoriser la vaccination des salariés en autorisant leur absence y compris sur leur temps de travail

– Suppression de la limitation à 25 personnes pour les moments de convivialité en extérieur, toujours dans le respect des gestes barrières

– Assouplissement des règles de co-voiturage

Partager sur :

Accompagner le retour des télétravailleurs en entreprise

A partir du 9 juin, l’évolution de la situation sanitaire permet aux entreprises d’assouplir le recours au télétravail. Il ne s’agit pas, pour autant, d’un retour pur et simple à l’organisation « d’avant ». Il convient en effet d’adapter le travail sur certains
aspects pour le réaliser en sécurité dans les locaux de l’entreprise, de prendre en compte le vécu des télétravailleurs et de rester vigilant aux évolutions de la situation.
Destinée aux chefs d’entreprise, la fiche-conseil réalisée par l’ANACT propose des repères pour accompagner le retour des télétravailleurs sur site dans de bonnes conditions.

Partager sur :

Evolution du protocole national à compter du 9 juin 2021 et protocoles sanitaires par secteur

La troisième étape du déconfinement liée à l’amélioration de la situation sanitaire a lieu le 9 juin 2021. Dans ce cadre le protocole national pour assurer la santé et la sécurité des salariés en entreprise a été actualisé.

Le protocole revient notamment sur :

les nouvelles règles en matière de télétravail 

la possibilité d’organiser des réunions en présentiel dans le respect des gestes barrières

les moments de convivialité qui peuvent être organisés, dans le respect des gestes barrières. Il est recommandé que ces moments de convivialité se tiennent dans des espaces extérieurs et ne réunissent pas plus de 25 personnes.

Partager sur :

Efficience Santé au Travail vous convie au colloque "Covid et Cancer"

Efficience Santé au Travail soutient la Ligue contre le Cancer.

Cette année, le colloque “Covid et Cancer”, organisé par la Ligue contre le Cancer, traite de l’impact et des conséquences du Covid sur le cancer. Sous le haut patronage du Ministère des Solidarités et de la Santé, il réunit les plus grands spécialistes de cette question.

En raison des mesures sanitaires l’évènement se déroulera en Webinaire, direct interactif, et Efficience Santé au Travail vous invite à y participer le samedi 29 mai à 14h via le lien suivant : https://stardust-group.zoom.us/j/93405728019

 

Partager sur :

Soutiens aux entreprises : nouveaux décrets et mesures pour vous aider

Deux décrets importants concernant les dispositifs de soutien aux entreprises ont été publiés le 20 mai 2021:

 

Le décret n° 2021-625 du 20 mai 2021 modifiant le décret n° 2021-310 du 24 mars 2021 instituant une aide visant à compenser les coûts fixes non couverts des entreprises dont l’activité est particulièrement affectée par l’épidémie de covid-19 et instituant une aide « coûts fixes » saisonnalité et une aide « coûts fixes » groupe

 

Le décret n° 2021-624 du 20 mai 2021 instituant une aide à la reprise visant à soutenir les entreprises ayant repris un fonds de commerce en 2020 et dont l’activité est particulièrement affectée par l’épidémie de covid-19

Partager sur :

Hôtels, cafés, restaurants : comment assurer une réouverture en sécurité ? De quelles aides bénéficier ?

A partir du 19 mai, la réouverture de l’ensemble des activités des hôtels, cafés, restaurants sera possible en terrasse. Il faudra attendre le 9 juin pour le service en intérieur. Cependant, des mesures de protection et de distanciation sociale sont toujours nécessaires.

Grâce au travail des organisations professionnelles du secteur, un protocole de réouverture des établissements a été conçu et s’applique à l’ensemble des entreprises du secteur.

  • Comment reprendre son activité, en préservant la santé et la sécurité des salariés ?
  • Quelles sont les mesures du protocole de réouverture ?
  • Quelles sont les aides à disposition ?

Retrouvez la conférence, organisée en partenariat avec l’UMIH 75 et le GNI.

Partager sur :
Vaccin COVID

Vaccination, êtes-vous éligible ?

Grace au module mis en ligne par le Gouvernement, découvrez si vous pouvez, d’ores et déjà, vous faire vacciner contre la Covid-19, en cliquant ci-dessous.

Le président Emmanuel Macron a fait jeudi 6 mai 2021 deux annonces relatives à la vaccination contre la Covid-19 :

  • 10 mai 2021 : ouverture de la vaccination aux plus de 50 ans (prise de rendez-vous dès le 7 mai sur santé.fr)
  • 12 mai 2021 : toutes les personnes majeures pourront prendre rendez-vous pour se faire vacciner si des doses de vaccin sont disponibles la veille pour le lendemain

.

Partager sur :

Journée mondiale de la sécurité et de la santé au travail 2021

La pandémie de COVID-19 a conduit les gouvernements, les employeurs, les travailleurs et l’ensemble de la population à relever des défis sans précédent liés au virus SARS-CoV-2 et à ses nombreux effets sur le monde du travail. La Journée mondiale de la sécurité et de la santé au travail sera axée sur des stratégies de renforcement des systèmes nationaux de sécurité et de santé au travail (SST) visant à accroître la résilience, pour faire face aux crises actuelles et futures, en mettant à profit les leçons tirées et l’expérience acquise dans le monde du travail.

Retrouvez le webinaire “dialogue sur l’importance d’investir dans la sécurité et la santé au travail pour répondre aux urgences et aux crises affectant les lieux de travail, comme la pandémie de COVID-19”.

Partager sur :
Vaccin COVID

Vaccination : accès facilité pour certains professionnels du secteur privé

Une liste de professions du secteur privé prioritaire pour la vaccination en raison d’activités qui les amènent à être davantage en contact avec le virus a été définie.

Une vingtaine de métiers et de l’ordre de 400 000 travailleurs de plus de 55 ans sont concernés. Dès le week-end des 24 et 25 avril 2021, Ils pourront bénéficier de créneaux dédiés dans les centres de vaccination identifiés par les agences régionales de santé (ARS), sur présentation d’un justificatif (déclaration sur l’honneur ou un bulletin de salaire pour les salariés, déclaration sur l’honneur ou la carte professionnelle pour les travailleurs indépendants).

La liste des centres proposant les créneaux dédiés sera disponible sur les sites des ARS. Les professionnels concernés pourront bien entendu aussi continuer à se faire vacciner par les services de santé au travail ou en ville par les médecins ou les pharmaciens, comme l’ensemble des salariés de plus de 55 ans qui le souhaitent, au-delà des créneaux qui leur sont dédiés dans les centres de vaccination.

Partager sur :

Actualisation du protocole national le 8 avril 2021

Le protocole national pour la santé et la sécurité en entreprises a été actualisé le 8 avril 2021.
Quels sont les points à retenir ?
  • Renforcement du télétravail :
    • il reste la règle pour l’ensemble des activités qui le permettent 
    • il est porté à 100% pour les salariés qui peuvent effectuer l’ensemble de leurs tâches à distance. Un retour en présentiel est possible un jour par semaine au maximum lorsqu’ils en expriment le besoin, avec l’accord de leur employeur.
    • Dans les autres cas, l’organisation du travail doit permettre de réduire les déplacements domicile-travail et d’aménager le temps de présence en entreprise pour l’exécution des tâches qui ne peuvent être réalisées en télétravail, et pour réduire les interactions sociales.
  • Mise en place d’un plan d’action pour réduire au maximum le temps de présence des salariés dans l’entreprise. Ce plan d’action doit être mis en place dans le cadre du dialogue social de proximité. Les modalités sont adaptées à la taille de votre entreprise.
Partager sur :

Mesures renforcées dans toute la France

Les restrictions en vigueur dans 19 départements sont étendues à tout le territoire métropolitain, dès le samedi 3 avril, 19h, et pour une durée de 4 semaines. Les principales mesures sont :
  • pas de déplacement en journée au-delà de 10 km sauf motif impérieux ou professionnel (sur présentation de l’attestation)
  • les déplacements entre 19h et 6h (couvre-feu) sont interdits, sauf motifs impérieux. Pour les personnes qui travaillent et rentrent après 19 heures, un justificatif professionnel est donc nécessaire
  • les commerces de première nécessité sont ouverts, dont les libraires, les disquaires, les coiffeurs, les chocolatiers, les concessionnaires automobiles (sur prise de rendez-vous) ;
  • les centres commerciaux de plus de 10 000 m² sont fermés
  • Le télétravail doit être systématisé partout où il est possible, à raison de 4 jours minimum par semaine.Dans le cadre du renforcement des mesures sanitaires, le protocole national en entreprise est mis à jour :
    • en demandant aux employeurs de définir des plans d’action pour réduire au maximum le temps de présence sur site des salariés qui peuvent télétravailler ;
    • en mettant en place, dans la mesure du possible, des paniers repas à emporter et à consommer sur le poste de travail pour tout ou partie des salariés ;
    • en déjeunant seul, en laissant une place vide en face de soi, et en respectant strictement la règle de distanciation de 2 mètres entre chaque personne ;
    • en adaptant systématiquement les plages horaires d’ouverture pour la restauration collective afin de limiter au maximum le nombre de personnes présentes sur place au même moment ;
    • en limitant autant que possible les situations de covoiturage et, si cela est indispensable, en respectant les mesures barrières, notamment le port du masque ;
    • en rappelant à leurs salariés les règles applicables quant à l’isolement des cas contacts et symptomatiques ainsi que la possibilité de se déclarer sur declareameli.fr dès l’apparition des symptômes, pour bénéficier d’un arrêt de travail. http://declareameli.fr
  • Pour freiner le virus tout en préservant l’éducation, le président de la République a annoncé le 31 mars 2021 une adaptation du calendrier scolaire avec une fermeture des crèches, écoles maternelles et primaires (à l’exception des structures médico-sociales accompagnant des enfants handicapés), collèges, lycées à partir du mardi 6 avril 2021 (le lundi de Pâques étant férié) pendant 3 semaines.

Téléchargez les attestations


Toutes les informations adhérents


Détail des mesures
Partager sur :
Vaccin COVID

COVID-19 et vaccin : 3 minutes pour comprendre

Quel est l’intérêt de se faire vacciner contre la COVID-19 ? Comment fonctionne le vaccin ? Quels sont les types de vaccins ? Quels sont les risques de la vaccination ? Quelles sont ses modalités ? Comment se déroule la vaccination ?
Le Dr Soprani, médecin du travail chez Efficience Santé au Travail, répond à ces questions en collaboration avec Santé au Travail – Fédération Ile de France.

Partager sur :

Nouveau protocole sanitaire en entreprise

Le protocole sanitaire en entreprise a été actualisé le 29 janvier 2021. En voici les grandes lignes :

  • Port du masque : seuls les masques chirurgicaux ou de catégorie 1 (filtration supérieure à 90 %) sont désormais autorisés
  • Distance portée à 2 mètres quand le port du masque n’est pas possible
  • Aération des pièces : plusieurs minutes toutes les heures

Partager sur :

Comprendre la vaccination contre la COVID-19

La stratégie vaccinale mise en place par le gouvernement doit permettre de remplir trois objectifs de santé publique : faire baisser la mortalité et les formes graves de la maladie, protéger les soignants et le système de soins, garantir la sécurité des vaccins et de la vaccination. Elle repose sur trois principes : non obligatoire , gratuité et haute sécurité.

Qui doit se faire vacciner et pourquoi ? (source vaccination info service)

Selon les recommandations de la Haute Autorité de Santé, la vaccination est ouverte en priorité aux personnes les plus vulnérables et les plus exposées au risque de Covid-19. C’est pourquoi les personnes âgées résidant en EHPAD et les professionnels y travaillant et ayant des facteurs de risque sont vaccinés dans un premier temps, ainsi que les professionnels de santé de plus de 50 ans.

Depuis le 18 janvier 2021, la vaccination est également ouverte aux personnes âgées de 75 ans et plus vivant à domicile ainsi qu’aux personnes ayant une pathologie qui les expose à un très haut risque face à la Covid-19. Ces dernières doivent avoir une prescription médicale de leur médecin traitant pour bénéficier de la vaccination sans critère d’âge.

Dans un second temps, la vaccination sera élargie aux personnes âgées de 65 à 74 ans, et, dans un troisième temps à l’ensemble de la population majeure.

Où sont les centres de vaccination et comment prendre rendez-vous ? (source vaccination info service)

Vous pouvez trouver le centre de vaccination le plus proche de vous, en allant sur le site www.sante.fr ou en appelant le numéro national 0 800 009 110. Par ces deux moyens, vous pouvez également prendre rendez-vous. Il est conseillé de vous orienter en priorité vers les dispositifs locaux mis à votre disposition pour aider à la prise de rendez-vous, comme les plateformes téléphoniques départementales ou régionales. Vous pouvez aussi vous renseigner auprès de votre médecin traitant.

 

Partager sur :

Fin du confinement et mise en place d'un couvre-feu

A partir du 15 décembre 2020, c’est la fin du confinement strict et la mise en place d’un couvre-feu de 20h00 à 6h00

  • Fin des attestations et déplacements entre régions autorisés
  • Instauration d’un couvre-feu de 20h00 à 06h00 du matin à l’exception des réveillons du 24 décembre
  • Prolongation pendant 3 semaines de la fermeture des lieux accueillants du public (salles de cinéma, théâtres, musées). Possibilité de réouverture le 7 janvier 2021.
  • Interdiction des rassemblements sur la voie publique.

La situation sanitaire continue de se dégrader en France et le virus est toujours dangereux pour nous et nos proches. Il est impératif de rester vigilant face à l’épidémie de la Covid-19.

Partager sur :

COVID-19 : comment réaliser ou mettre à jour son Document Unique ?

Efficience Santé au Travail vous convie à une conférence en ligne jeudi 17 décembre de 11h à 12h

Dans de nombreuses entreprises, les conditions de travail ont été bouleversées par la pandémie de Covid-19.
En fonction du protocole national, l’employeur, responsable de la santé et de la sécurité de ses salariés, doit évaluer les risques liés à cette crise sanitaire, afin de les transcrire dans son Document Unique d’Evaluation des Risques Professionnels-DUERP.

Efficience Santé au Travail vous propose de vous accompagner dans cette démarche de prévention en ligne, en vous exposant une méthodologie et comment intégrer les risques liés à la Covid-19.

Au programme :
• Nouveautés du dernier protocole sanitaire national
• Démarche d’évaluation des risques
• Méthodologie de formalisation du document unique et du plan d’actions
• Intégration des risques liés à la COVID-19 et à la situation de crise sanitaire.
• Exemples d’évaluation et d’actions concrètes

Partager sur :

Manager un EHPAD pendant la crise sanitaire

Le secteur médico-social, les EHPAD en particulier, ont subi de plein fouet la première vague de COVID-19. Comment ces établissements peuvent-t-ils s’armer pour affronter cette deuxième vague de la crise sanitaire qui nous touche depuis la rentrée ? 

Dans le cadre du dispositif Objectif Reprise, L’OPCO santé et l’Association Régionale pour l’Amélioration des Conditions de Travail en Île-de-France vous proposent un web-échange spécial EHPAD :

“EHPAD : Manager un Ehpad pendant la crise sanitaire ?”

le mardi 15 décembre 2020 de 14h à 15h30 

Partager sur :

Télétravail en mode confiné : on vous guide !

A l’heure où le télétravail est la règle pour toutes les activités qui le permettent, des questions peuvent se poser : comment mettre en place le télétravail en tant qu’employeur ? Comment manager mon équipe en télétravail ? Quels sont les interlocuteurs qui peuvent vous aider ? En tant que salarié, comment bien vivre mon télétravail ? Autant de questions auxquelles le dossier du Ministère du Travail répond en vous guidant vers les ressources utiles.

Partager sur :

Nouveau protocole sanitaire pour les commerces


Conformément aux annonces du gouvernement, les commerces non-essentiels rouvrent ce samedi 28 novembre avec un protocole sanitaire renforcé
. Voici les points clefs de ce protocole :

Renforcement de la jauge

Les commerces ne peuvent pas accueillir plus d’un client pour 8 m2 de surface :

  • de vente,
  • ou du local accueillant le public, avec une tolérance pour les personnes d’une même unité familiale ou nécessitant un accompagnement.

La jauge s’apprécie sur l’ensemble de la surface de vente.

Renforcement de l’information du client

La capacité maximale de l’accueil du commerce est affiché et visible depuis l’extérieur de celui-ci. Afin de faciliter la régulation des flux, les commerçants s’engagent, en outre, à afficher :

  • le rappel des consignes sanitaires,
  • les conditions d’accès au magasin,
  • les horaires d’ouverture et de fermeture,
  • les heures d’affluence,
  • les modalités de retrait des marchandises lorsque celles-ci sont spécifiques,
  • les modalités de précommande et de « click & collect / réserver et récupérer » lorsque cela est possible,
  • les recommandations aux clients de venir avec leurs sacs pour éviter la manipulation des emballages,
  • le cas échéant et lorsque cela est possible, une limitation du temps de présence souhaitable des clients dans le commerce,
  • l’incitation au paiement électronique lorsqu’il est possible.

Par ailleurs, avec un affichage, les commerces se doivent de s’engager à :

  • inviter les clients à télécharger l’application Tous AntiCovid,
  • encourager l’activation de Tous AntiCovid lors de l’entrée dans le magasin.

Renforcement des mesures pour garantir l’effectivité des principes de distanciation et d’hygiène

  • Désignation d’un référent «Covid-19 »
  • L’obligation du respect de la jauge à l’entrée du magasin à partir de  400 m2
  • Le respect de l’hygiène des mains à l’entrée et du contrôle du port du masque
  • La recommandation d’un sens de circulation unique à l’entrée et dans le magasin
  • La mise en place de dispositifs pour lutter contre les points de regroupement
  • La réduction des surfaces de contact
  • La ventilation des magasins
  • La mise en place d’un système de rendez-vous ou de réservation de créneau horaire
  • Les commerces sont invités à proposer des créneaux horaires pour les personnes vulnérables.

Partager sur :

Bien travailler sur écran : un speed-learning pour nos adhérents et leurs salariés

Formez-vous en 15 minutes aux bons gestes et bonnes pratiques pour travailler sur écran, y compris en télétravail. Un quiz et des exercices pratiques d’étirements complètent les conseils qui sont abordés de manière simple et pédagogique.

Ce speed learning est accessible uniquement les 30 novembre et 1er décembre 2020.
Nous vous invitons, si vous le souhaitez, à relayer l’information auprès de vos équipes.

Partager sur :

Invitation au webinaire : COVID-19, les mesures à appliquer et le rôle du référent Covid-19 en entreprise

Conférence en ligne le mardi 24 novembre de 11h à 12h30

Dans le contexte actuel de crise sanitaire, les entreprises doivent adapter leur fonctionnement et réorganiser leur travail, notamment en fonction des recommandations et des obligations sanitaires communiquées par le Gouvernement. Pour les y aider, elles peuvent compter sur le référent Covid-19. Interlocuteur privilégié aussi bien de l’entreprise, des salariés que des membres du comité social et économique, la mission de référent Covid peut peut-être vous intéresser.

Votre service de santé au travail vous propose d’assister à une conférence en ligne pour faire le point et évoquer ces questions :
• Quels rôles et missions pour le référent Covid-19 ?
• Comment gérer et prévenir le risque de contamination lié à la Covid-19 ?
• Quelles sont les conduites à tenir en cas de suspicion de contamination ou de contamination effective ?
• Comment organiser une action de dépistage ?

Partager sur :

Nouveau protocole national et décret concernant les personnes vulnérables à la COVID-19

Le protocole national a été actualisé le 13 novembre 2020.

A retenir : le nouveau décret relatif aux salariés considérés comme vulnérables à la COVID-19 et qui peuvent bénéficier d’un placement en activité partielle. Ce placement est effectué à la demande du salarié et sur présentation à l’employeur d’un certificat établi par un médecin.

Partager sur :

Covid-19 : l'Agefiph prolonge ses mesures exceptionnelles

Depuis le début de la crise Covid-19, l’Agefiph a adapté ses aides financières et ses prestations pour répondre aux besoins des personnes en situation de handicap (PSH) et de leurs employeurs. Pour sécuriser la reprise d’activité, le conseil d’administration de l’Agefiph a décidé d’adapter, d’amplifier et de prolonger la durée de ses aides exceptionnelles jusqu’au 28 février 2021.

Découvrez toutes les mesures :

Partager sur :

Reconfinement : Efficience Santé au Travail vous accompagne

Un nouveau confinement est mis en place jusqu’au 1er décembre 2020 sur tout le territoire national, et le télétravail est généralisé « partout où c’est possible ».

Si vous devez vous déplacer pour travailler, une attestation de votre employeur est nécessaire.


Pour vous accompagner lors de ce reconfinement :

Partager sur :

COVID-19 : Foire aux questions et vidéos

Toutes les réponses aux questions que vous vous posez fréquemment sur le COVID-19.

A partir de la pratique et des retours d’expériences des professionnels de nos services de santé au travail*, vous trouverez dans cette foire aux questions :

  • Les principales questions que vous vous posez et leurs réponses regroupées par catégorie
  • Les principaux documents et protocoles édités par les services de l’Etat et les institutions concernées
  • De courtes vidéos “COVID-19 : 3 minutes pour tout connaître”

* Cette foire aux questions est mise à votre disposition par les 9 services de santé au travail de la Fédération Ile-de-France.

Partager sur :

Covid-19 : conseils et bonnes pratiques en entreprises et nouveau protocole national

Comment prévenir les risques de contamination ? Que faire pour assurer la protection des salariés ? Comment agir en cas de contamination ? Quelles mesures mettre en œuvre en cas de cluster au sein de l’entreprise ? Que faire lorsque l’on est cas contact ou que l’on présente des symptômes de contamination ? Le ministère du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion et l’Assurance Maladie – Risques professionnels publient un guide pour accompagner les employeurs et les salariés face au risque épidémique.

Partager sur :

Etat d'urgence sanitaire : couvre-feu en Ile de France et dans 8 métropoles

Face à une situation sanitaire qui continue de se dégrader, le Premier ministre a décrété l’Etat d’urgence sanitaire sur l’ensemble du territoire à partir du vendredi 16 octobre à minuit et a annoncé la mise en place d’un couvre-feu de 21h à 6h en Ile de France et pour huit métropoles : Grenoble, Lille, Lyon, Aix Marseille, Saint-Etienne, Rouen, Montpellier et Toulouse. Celui-ci durera au moins 4 semaines.

Par ailleurs, l’ensemble du pays est concerné par le passage en Etat d’Urgence Sanitaire et certaines mesures préventives s’appliqueront désormais partout en France :

  • pas de rassemblement à plus de 6 dans l’espace public ;
  • interdiction des évènements festifs dans les salles des fêtes et polyvalentes ;
  • institution d’une jauge à 5000 pour les établissements recevant du public avec respect des règles d’occupation (1 siège vacant entre deux spectateurs ou groupes de 6).
Partager sur :

Plan d'action Covid-19 : un outil gratuit pour protéger vos salariés

La crise sanitaire continue d’impacter l’organisation du travail dans les entreprises. Pour garantir la santé et la sécurité des salariés, les employeurs doivent prendre en compte le contexte sanitaire et l’intégrer dans leur démarche plus globale de prévention des risques professionnels. Pour les aider, un nouvel outil interactif et gratuit leur est proposé par l’Assurance Maladie – Risques professionnels et l’INRS : « Plan d’action Covid-19 ».

Pour accéder à l’outil « Plan d’action Covid-19 » :

« Plan d’action Covid-19 » est hébergé sur une plateforme européenne d’outils interactifs (OIRA) qui permettent d’évaluer les risques professionnels et d’établir un plan d’action. Pour accéder à l’outil « Plan d’action Covid-19 », cliquez sur ce lien qui vous mène à la page d’accueil de la plateforme OIRA. Vous pourrez par la suite :

  • démarrer une session d’essai, afin de tester l’outil en ligne;
  • vous inscrire, pour sauvegarder et télécharger votre évaluation ;
  • vous connecter, si vous aviez déjà réalisé votre inscription au préalable.

Vous pourrez ensuite accéder au questionnaire en ligne pour identifier les situations à risque et adapter les mesures en conséquence.

Partager sur :

Renforcement du protocole sanitaire dans les restaurants

Compte tenu de l’évolution de la situation épidémique, certains territoires comme Paris et sa petite couronne font l’objet d’une vigilance maximale. Afin de limiter la propagation de la COVID-19 et de prévenir son impact sur le système de santé dans ces zones, des mesures de restrictions supplémentaires y sont appliquées, visant notamment les bars et les restaurants, lieux identifiés comme favorisant la circulation du virus. Dans les zones d’alerte maximale, dès le 6 octobre 2020, les bars sont fermés et les restaurants sont soumis à de nouvelles mesures sanitaires, décidées en concertation avec les acteurs du secteur.

Sur recommandations du HCSP, en zone d’alerte maximale, le nouveau protocole sanitaire demandé pour les restaurants implique les mesures suivantes (source Ministère des Solidarités et de la Santé) :

Concernant le respect des gestes barrières et de distanciation physique :

  • Le restaurant devra respecter obligatoirement un espace libre d’au moins 1 m entre les chaises de tables différentes. L’objectif est de réduire la densité de personnes dans un espace clos pour limiter l’aérosolisation. La mise en place d’écrans de protection peut compléter cette mesure.
  • Port de masque pour le personnel en salle, à la réception et en cuisine : il est interdit de porter toute protection faciale (ex. demi-visière, etc.) autre que le masque grand public en tissu réutilisable répondant aux spécifications de l’Afnor (de catégorie 1). Le port d’un masque à usage médical normé est possible. Le masque doit obligatoirement couvrir le nez, la bouche et le menton.
  • Les clients devront veiller à porter leur masque dans les restaurants jusqu’au service du premier plat et à le remettre lors de leurs déplacements et entre les services.
  • Les tables des restaurants ne pourront accueillir que 6 personnes maximum.
  • Le téléchargement et l’activation de StopCovid sera également recommandé dans les établissements.

Concernant l’organisation de l’établissement :

  • Un cahier de rappel devra être mis en place à l’entrée des restaurants et conditionnera l’accès à l’établissement. Les clients laisseront leurs coordonnées dans le cahier de rappel et le restaurateur mettra ce cahier à la disposition de l’Agence Régionale de Santé ou de l’assurance maladie en cas de déclenchement d’un contact-tracing. Dans tous les cas, ces données seront détruites après un délai de 14 jours.
  • La réservation en ligne par internet ou par téléphone sera privilégiée afin d’éviter les regroupements devant le restaurant et il est recommandé aux restaurateurs d’organiser la circulation des clients à l’intérieur.
  • Le restaurant devra afficher la capacité maximale d’accueil nécessaire au respect de l’ensemble des mesures. Cette information sera diffusée à l’extérieur et sur le site web du restaurant, le cas échéant.
  • Mettre à disposition des distributeurs de solution hydro-alcoolique dans des endroits facilement accessibles et au minimum à l’entrée du restaurant (et idéalement sur chaque table).
  • Le paiement devra obligatoirement se faire à la table des consommateurs afin d’éviter leurs déplacements au sein des établissements

Concernant la gestion de flux de clients :

  • Inciter à la limitation des déplacements des personnes au sein de l’établissement (ex : déplacement aux toilettes, entrée et sortie de l’établissement).
  • Les vestiaires doivent être temporairement fermés.
  • Il est rappelé qu’il est interdit de consommer des boissons debout à l’intérieur et à l’extérieur du restaurant.

Les mesures déjà existantes sont également rappelées :

  • Les clients sont obligatoirement assis dans l’établissement
  • Respect des gestes barrières dans l’enceinte des restaurants.
  • Le personnel en salle ne doit pas porter de gants.
  • Organisation spécifique des établissements (nomination d’un référent COVID, mise à disposition des distributeurs de solution hydro-alcoolique, services accélérés).
  • Respecter les règles de ventilation selon le règlement sanitaire relatif à la restauration commerciale.
  • Eviter de mettre à disposition des objets pouvant être touchés par plusieurs clients (livres, jeux, journaux, salières, etc.). Par exemple, le sel ou le poivre peuvent être proposés en sachets unitaires.
Partager sur :

COVID-19 : mesures d'isolement

Pour les personnes testées positives et celles avec lesquelles elles ont été en contact, le Conseil de Défense a pris deux décisions pour améliorer la surveillance épidémiologique :

  • 2000 recrutements supplémentaires seront effectués au sein de l’Assurance Maladie et dans les Agences Régionales de Santé pour réaliser ce qu’on appelle le traçage ;
  • la durée d’isolement sera ramenée à 7 jours, c’est-à-dire la durée pendant laquelle il y a un véritable risque de contagion. Il est primordial que chacun respecte strictement cette durée d’isolement qui donnera lieu à des contrôles.

Que faire en cas de test positif au COVID-19 ?

Si le test au Covid-19 est positif, on doit s’isoler pour limiter au maximum tout contact avec ses proches et d’autres personnes et ainsi éviter de les contaminer. L’isolement doit durer au moins 7 jours et s’arrêter après disparition des derniers symptômes, et au plus tôt 48 heures après la disparition de la fièvre.

Si l’on a des difficultés à respirer, il faut appeler immédiatement le 15 (ou le 114 pour les personnes sourdes ou malentendantes).

La fin de la période d’isolement doit s’accompagner, durant les 7 jours pleins suivants, du port du masque chirurgical et du strict respect des mesures barrières et de la distanciation physique.

Pour les cas confirmés asymptomatiques, l’isolement de 7 jours pleins débutera à partir du jour du prélèvement positif. En cas de survenue de symptômes, la période d’isolement devra être rallongée de 7 jours à partir de la date d’apparition des symptômes.

Dans l’attente des résultats d’un test

Si l’on a été en contact rapproché avec une personne malade, les consignes d’isolement diffèrent selon les situations :

  • si l’on présente des symptômes ou si les symptômes apparaissent pendant les 7 premiers jours de l’isolement, il faut se faire dépister immédiatement et rester isolé jusqu’au résultat du test. Les consignes à suivre ensuite dépendront du résultat ;
  • si l’on ne présente pas de symptômes, on doit rester isolé et attendre au moins 7 jours après le dernier contact avec la personne malade avant de faire le test. Si le test est positif, on doit contacter son médecin qui adaptera la durée et les consignes d’isolement en fonction ;
  • si l’on n’a pas de signes mais que l’on vit sous le même toit qu’une personne malade du Covid-19, il faut se faire dépister immédiatement et rester isolé en attendant les résultats du test.

Partager sur :

Perenniser le télétravail

Le recours massif au télétravail pendant le confinement a permis de lever certains freins à son développement dans la plupart des entreprises du secteur privé. Comment le pérenniser et l’organiser sur le long terme ? Quelles bonnes pratiques RH pour accompagner ce changement dans l’organisation du travail ? L’ANDRH publie un kit pratique pour réussir la mise en place du télétravail au sein de votre organisation.

Mettre en place le télétravail : kit pratique

Télétravail : comment s’organiser ?

Site de l’ANDRH

Partager sur :

COVID-19 : quelles utilisations des systèmes de ventilation et de climatisation ?

Le contexte actuel de crise sanitaire et particulièrement en période de forte chaleur peut avoir des conséquences sur les conditions de travail.
Cette situation exceptionnelle questionne la possibilité de l’utilisation des systèmes d’aération et de ventilation dans les entreprises.

Efficience Santé au Travail vous propose de vous accompagner et de vous conseiller sur les utilisations des systèmes de ventilation et de climatisation.

Au programme :
• Recommandations en cas de fortes chaleurs
• Références du Code du Travail quant aux systèmes de climatisation
• Propagation de la Covid-19 et renouvellement de l’air dans les locaux
• Fonctionnement et utilisation des différents dispositifs de rafraichissement en entreprise

Partager sur :

Covid-19 : Nouveau protocole de déconfinement

Le nouveau protocole de déconfinement assouplit les règles applicables sur les lieux de travail tout en respectant les règles sanitaires actuelles du Haut Conseil de la Santé publique (HCSP).

Quelques points clefs :

– Le respect des gestes barrières et de la distanciation physique reste le cœur des mesures de protection des salariés.

– Le télétravail n’est plus la norme
– Le respect d’une distance d’au moins un mètre entre les personnes devient la norme ; la jauge des 4 m2 est proposée à titre indicatif
– Si la distance d’un mètre ne peut être respectée, le port du masque est obligatoire

Toutes les informations actualisées sur le site du gouvernement.

Partager sur :

Webinaire : comment organiser ma qualité de vie en télétravail ?

De nombreuses entreprises ont dû mettre en œuvre le télétravail pendant le confinement. Cette organisation se prolonge aujourd’hui pour beaucoup d’entre vous. 
Pourtant, travailler à domicile n’est pas habituel pour tous les salariés.
Et manager à distance n’est pas habituel pour les managers !

Efficience Santé au Travail vous propose un webinaire :

Comment bien organiser ma qualité de vie en télétravail ? Le jeudi 25 juin de 14h00 à 15h00

Comment s’organiser ? Comment aménager son espace ? Comment conserver du lien avec ses collègues ? Comment gérer l’équilibre vie personnelle/vie professionnelle ? Et comment manager son équipe à distance ?

Télécharger notre fiche-conseil

Voir le replay et télécharger le support de présentation

Partager sur :

COVID-19 : ENTREPRISES, COMMENT REALISER ET ACTUALISER VOTRE DOCUMENT UNIQUE ?

Comment réaliser son Document Unique et y intégrer les risques liés au COVID-19 ?
La mise à jour du Document Unique d’Evaluation des Risques Professionnels (DUERP) est une obligation réglementaire.

Efficience Santé au Travail vous propose un webinaire pour vous accompagner dans cette démarche.

Au programme :
– Comment réaliser son DUERP ? Méthodologie et exemples
– Comprendre et intégrer les différents risques liés à la crise sanitaire : risque COVID-19, risque lié au fonctionnement dégradé de l’entreprise, risques psychosociaux ?

Ce webinaire est interactif afin d’adapter nos réponses à votre situation. Posez vos questions en direct à nos experts en prévention des risques professionnels et obtenez des réponses personnalisées !

Partager sur :

Covid 19 : Objectif reprise - Appui à la reprise et la poursuite d’activité pour les TPE-PME

Votre entreprise emploie moins de 250 salariés ? Avec la fin du confinement, vous souhaitez organiser la continuité ou une reprise de l’activité dans les meilleures conditions possibles ? Le dispositif Objectif reprise du ministère du Travail vous propose différentes modalités pour concilier les enjeux de santé au travail et d’efficacité de votre organisation dans cette période particulière. Ce dispositif du ministère du Travail est porté par le réseau Anact-Aract et les Di(r)eccte, et financé par le Fonds social européen.

Partager sur :

Hôtels, cafés, restaurants : comment assurer une réouverture en sécurité ? De quelles aides bénéficier ?

Depuis le 15 juin, la réouverture de l’ensemble des activités des hôtels, cafés, restaurants est possible en terrasse, mais aussi en intérieur. Cependant, des mesures de protection et de distanciation sociale sont toujours nécessaires.
Grâce au travail des organisations professionnelles du secteur, un protocole de réouverture des établissements a été conçu et s’applique à l’ensemble des entreprises du secteur.
– Comment reprendre son activité, en préservant la santé et la sécurité des salariés ?
– Quelles sont les mesures du protocole de réouverture ?
– Quelles sont les aides à disposition ?
– Comment mettre à jour son document unique ?

Efficience Santé au Travail vous convie à une conférence, organisée en partenariat avec l’UMIH 75, le GNI et Aléa Prévention, le vendredi 19 juin de 16h00 à 17h00.

Nos experts vous conseilleront et répondront à vos questions via le chat.

Partager sur :

Covid-19 : Appel à projets « Accompagner la reprise de l’activité dans les TPE/PME »

Vous êtes un acteur relais territorial ou de branche, un organisme consulaire, une fédération ou une organisation professionnelle ? Vous proposez des services et des ressources aux TPE/PME de votre secteur d’activité ? Le Fonds pour l’amélioration des conditions de travail (Fact) met en place un accompagnement exceptionnel pour aider à la reprise de l’activité des structures de moins de 300 salariés, dans ce contexte de crise sanitaire. 

Déposez un projet

Partager sur :

WEBINAIRE : COVID-19, ENTREPRISES, COMMENT ACTUALISER VOTRE DOCUMENT UNIQUE ?

Efficience Santé au Travail vous accompagne dans l’intégration des risques liés au COVID-19 à votre Document Unique.


Au programme :
– Quelles sont les obligations réglementaires de l’employeur, notamment au regard du risque COVID-19 ? Par le cabinet d’avocats ACD.
– Comprendre et intégrer les différents risques liés à la crise sanitaire : risque COVID-19, risque lié au fonctionnement dégradé de l’entreprise, risques psychosociaux ?
– Comment réaliser son DUERP ? Méthodologie et exemples
– Présentation de la solution DUERP d’ALEA Prévention pour la réalisation et la mise à jour de votre Document Unique

Intervenants :

Dr Sylvie FLAGEUL , médecin du travail chez Efficience Santé au Travail
Pawel BANASIAK, ingénieur Hygiène, Sécurité et Environnement (HSE) chez Efficience Santé au Travail
Ameline CUENNET-GUERANDELLE, ingénieure HSE chez Efficience Santé au Travail
Cécile ZEUGIN, psychologue du travail chez Efficience Santé au Travail
Maître Maryline BUHL, avocate associée chez ACD
Pascal PROVO, gérant et fondateur d’ALEA Prévention

Partager sur :

Cafés et restaurants : accueillez vos clients en sécurité

Dès le 2 juin 2020, les cafés et restaurants d’Île de France sont autorisés à réouvrir leur terrasse. Afin de préserver la santé et la sécurité du personnel et des clients, des mesures sanitaires devront être prises.

Guide sanitaire pour les cafés, restaurants et hôtels

Protocole de déconfinement pour pour les cafés, restaurants et hôtels

Autres documents utiles (affichage, fiches conseils par métier…)

Partager sur :

Affichage COVID-19 en entreprise : télécharger notre kit

L’employeur a une obligation d’information et de sensibilisation de ses salariés sur les mesures à prendre pour éviter la propagation du COVID-19.

Téléchargez toutes les affiches utiles :

Les mesures socles du déconfinement
– Les gestes barrières​
Lavage des mains : 30 secondes pour se protéger et protéger les autres
Port du masque : tout savoir pour bien l’utiliser
Que faire dès les premiers signes de COVID-19 ?
– Mesures barrières repas et pauses et réunions (affiches de l’INRS)

Partager sur :

Une subvention pour aider les TPE/PME à prévenir le COVID-19

Pour aider les entreprises de moins de 50 salariés et les travailleurs indépendants à prévenir la transmission du COVID-19 au travail, l’Assurance Maladie – Risques professionnels propose la subvention « Prévention COVID ». Si vous avez investi depuis le 14 mars ou comptez investir dans des équipements de protection, bénéficiez d’une subvention allant jusqu’à 50 % de votre investissement.

Partager sur :

Covid-19 : organiser l'activité, tous les documents utiles

Le 11 mai 2020, toutes les activités reprennent. Comment organiser la reprise en toute sécurité pour les salariés ?

Conformément aux principes généraux de prévention en matière de protection de la santé et sécurité au travail, la démarche de déconfinement mise en place dans chaque entreprise et établissement doit conduire, par ordre de priorité :

– à éviter les risques d’exposition au virus

– à évaluer les risques qui ne peuvent être évités

– à privilégier les mesures de protection collective en leur donnant la priorité sur les mesures de protection individuelle

A ce titre, l’employeur doit :

évaluer les risques professionnels pour réduire au maximum les risques de contagion sur le lieu de travail

– mettre à jour le document unique

organiser le travail (horaires décalés, rotation…) pour respecter les règles de distanciation physiques (si le télétravail n’est pas possible)

équiper les locaux (EPI, hygiaphone…)

équiper les espaces communs (marquage au sol, gel hydroalcoolique…)

Toutes les informations actualisées sur le site du gouvernement.

Partager sur :

Coronavirus : les actualités

Le confinement se poursuit jusqu’au 11 mai 2020

Emmanuel Macron a annoncé la levée du confinement le 11 mai 2020. Les écoles ouvriront progressivement mais pas les lieux rassemblant du public.

Une application pour le suivi médical des patients

L’AP-HP crée une application, Covidom, pour un télé-suivi des patients porteurs ou suspectés de COVID-19 et qui ne présentent pas de signe de gravité. Pour s’y inscrire, il faut passer par un professionnel de santé (médecin généraliste, médecin hospitalier…) qui vous permettra d’accéder à la plateforme. Elle s’adresse aux personnes ayant des symptômes (toux, fièvre, maux de tête…) et qui ont déjà consulté leur médecin traitant. L’appli est ensuite disponible gratuitement sur Googleplay et l’Appstore.

Coronavirus, ce qu’il faut savoir

Face au coronavirus, il existe des gestes simples pour préserver votre santé et celle de votre entourage :
• Je reste chez moi.
• Je me lave très régulièrement les mains.
• Je tousse ou éternue dans mon coude ou dans un mouchoir.
• J’utilise des mouchoirs à usage unique et je les jette.
• Je salue sans serrer la main, j’arrête les embrassades.

Toutes les informations actualisées sur le site du gouvernement.

Vous avez des questions sur le coronavirus ?

Plateforme d’information téléphonique : 0800 130 000 (appel gratuit).

Partager sur :