Du 18 au 25 mars 2019, semaine nationale de lutte contre le cancer

Plus de 3 millions de personnes en France vivent aujourd’hui avec un cancer ou en ont guéri.

L’enquête VICAN 5* montre que, cinq ans après son diagnostic, un cancer a toujours un impact négatif sur la vie professionnelle des personnes concernées. En effet, une personne sur cinq (parmi celles en activité au moment du diagnostic) ne travaille plus.

Par ailleurs, 26 % des personnes ont vu leurs revenus diminuer, principalement à cause d’une réduction du temps de travail. L’aménagement du temps de travail prend en compte la capacité physique réduite des personnes, à cause notamment des séquelles de la maladie et des traitements. C’est la mesure la plus fréquente pour les personnes en emploi au moment du diagnostic : 62,7 % d’entre elles ont connu un aménagement de leurs conditions de travail au cours des cinq années suivant leur diagnostic et s’en déclarent majoritairement satisfaites.

Enfin, 80% des personnes touchées chaque année par le cancer reprennent une activité une fois les traitements terminés**.

Enquête VICAN 5 sur les conditions de vie cinq ans après le diagnostic de cancer de l’Institut National du Cancer.

** Étude « Répercussion du cancer sur la vie professionnelle » de l’Institut Curie article dans le journal de l’Institut Curie,p.7, février 2019.

Étude de la ligue contre le cancer

Partager sur :