Le Plan Santé au Travail

Le Plan Santé au Travail 4

Le Plan santé au travail 4 (PST 4) a été présenté mardi 14 décembre 2021 au Conseil national d’orientation des conditions de Travail (CNOCT).

Ce plan est présenté pour la période 2021-2025. Il fixe la feuille de route en matière de santé au travail pour les quatre prochaines années. Il est le fruit d’un travail de co-construction entre l’État, la Sécurité sociale et tous les organismes de prévention ainsi que les partenaires sociaux.

La philosophie d’ensemble du Plan Santé Travail 3 reste pertinente :

  • primauté de la logique de la prévention par rapport à la logique réparation,
  • promotion d’une approche positive de la santé
  • place majeure du dialogue social autour des conditions de travail ou celle de la prévention de la désinsertion professionnelle et de l’accompagnement des salariés vulnérables 

Sur l’ensemble de ces thèmes, une impulsion majeure a été donnée par l’ANI du 9 décembre 2020 et la loi du 2 août 2021 pour renforcer la prévention en santé au travail.

Le PST 4 traduit pleinement leur contenu et leur confère une dimension pleinement opérationnelle.

Dans la continuité de la loi du 2 août, la transversalité entre santé au travail et santé publique se concrétise.

Parallèlement, de nouvelles thématiques sont intégrées comme les effets du changement climatiques, des crises ou de l’égalité entre les femmes et les hommes.

Le PST 4 est composé d’un axe transversal relatif à la lutte contre les accidents du travail graves et mortels et de 4 axes stratégiques :

  • Renforcer la prévention primaire au travail
    et la culture de prévention
  • Structurer, développer la prévention de la désinsertion professionnelle, la prévention de l’usure, le maintien dans l’emploi et accompagner les salariés et les entreprises concernés
  • Adapter la politique de santé au travail aux défis
    d’aujourd’hui et de demain (approche partagée de la santé, anticipation des crises…)
  • Consolider le pilotage et la gouvernance de la prévention
    des risques professionnels et de la santé au travail

Le 4e plan est construit autour de dix objectifs déclinés en 33 actions et 90 sous actions. De nombreux indicateurs permettront de suivre leurs avancées.

Vous pouvez télécharger ci-dessous le plan santé au travail 4. 

Partager sur :
Santé Publique France

Santé Publique France lance sa campagne "Histoires de joints"

Le cannabis reste de très loin la substance illicite la plus consommée dans la population française. En effet, comme le montrent les résultats du Baromètre de Santé publique France 2021 sur les usages de cannabis des adultes publiés ce jour : près de la moitié des adultes (46 %) en ont déjà consommé même si ce taux d’expérimentation se stabilise (45 % en 2017). Certains dommages liés à sa consommation, parmi lesquels les troubles du sommeil, les troubles cardio-vasculaires, ou encore les troubles cognitifs demeurent méconnus.

C’est dans ce contexte que Santé Publique France lance jusqu’au 17 décembre, une campagne ayant pour objectif d’accroître les connaissances des consommateurs occasionnels ou réguliers âgés de 18 à 35 ans et des professionnels de santé sur les dommages associés à la consommation de cannabis. Elle cherche ainsi à améliorer le dialogue entre professionnels de santé et consommateurs pour faciliter le repérage précoce des usages problématiques.

Un programme " Histoires de joints "

Des témoignages sont regroupés dans un programme, « Histoires de joint », permettant d’aborder les principaux troubles liés à la consommation de cannabis : troubles cognitifs, mentaux, pulmonaires, troubles du sommeil, bad trip et autres troubles. En miroir, sont diffusées 6 vidéos d’une minute, portées par deux experts du champ, Laurent Karila et Jean-Michel Delile.

Retrouvez ci-dessous la playlist YouTube du programme Histoire de joint.

Addict’Aide vous propose d’évaluer les risques d’addiction au cannabis sur son site internet et vous trouverez aussi des documents pour vous accompagner dans vos démarches de prévention des risques d’addiction dans les milieux professionnels sur le site Addict’Aide Pro.

Drogues Info Service : Informer, dialoguer et offrir une aide personnalisée

Drogues Info Service est un dispositif d’information, d’orientation et d’aide, accessible à tous via internet sur www.drogues-info-service.fr ou par téléphone au 0 800 23 13 13, 7 jours/7, de 8h à 2h, appel anonyme et gratuit d’un poste fixe comme d’un portable.

Partager sur :
Le plan de relance économique

Le plan de relance économique propose des mesures pour les particuliers et les entreprises

Le plan de relance exceptionnel « France Relance » de 100 milliards d’euros est déployé par le gouvernement autour de 3 volets principaux : l’écologie, la compétitivité et la cohésion. Il s’inscrit dans la continuité du plan de soutien aux entreprises et aux salariés pour faire face à la crise sanitaire du Coronavirus COVID-19.

Le plan de relance propose des mesures pour les particuliers et les entreprises.

Comment en bénéficier ? 

Partager sur :
Nouveau protocole sanitaire pour les commerces

Mise à jour du protocole sanitaire national en entreprise

Le protocole sanitaire national en entreprise a été mis à jour le 29 novembre 2021. Quelles sont les points à retenir ?

Cantine d’entreprise

Il faut respecter deux mètres entre chaque personne quand le masque n’est pas porté, 8 mètres carré par salarié dans les cantines d’entreprise.

 

Port du masque renforcé

Le port du masque est obligatoire pour tout le monde y compris dans les lieux où le pass sanitaire est exigé.

 

Aération des locaux

Une aération naturelle des locaux ou à l’aide d’un système d’aération mécanique conforme à la réglementation doit être assurée au moins 5 minutes toutes les heures.

 

Pots en entreprise

Les moments conviviaux ne sont plus recommandés. S’ils se tiennent, le respect des gestes barrières doit être strict : aération de la pièce, port du masque et distanciation

Télétravail

Le protocole ne prévoit pas de modification pour le télétravail. Les entreprises sont encouragées à le favoriser et à en définir les règles avec les représentants des salariés.

Partager sur :